Samedi fin d’aprèm, direction Lavelanet pour récupérer mon dossard des Citadelles. Pour moi c’était un peu un test pour voir si les jambes et la tête ont bien récupéré du Black Mountain et travailler encore le déniveler.

Chaque année, à la nuit du changement d’horaire, je me pose la même question:"est-ce que mon i-phone change automatiquement ou pas?" Je me suis dis que oui puis à peine endormi, j’ai regardé ma montre et c’était l’heure !  5h debout, 2 cafés, encore un peu full du diner donc pas de petit déj et me voilà parti pour le départ. A l’échauffement je croise des collègues de Blagnac et plein de copains et copines de partout. Il pleuvait un peu à l’échauffement et il a bien plu toute la nuit…Un contrast par rapport à samedi !

Lavelanet - Marion Clignet

Petit brief sous les chapiteaux, musique, et nous voilà parti !Avec la pluie pas besoin de dire que la boue était au rendez-vous, ralentissant les portions plat et roulante. Je suis parti devant en essayant de rester avec l’avant du peloton. Le rythme était confortable et ça ne piquait pas ! La première montée a fait des dégâts, après une petite dizaine de kilomètres le Château de Montségur  nous attendait avec ses escaliers bien pentus. Arrivés en haut, on faisait une petite boucle et on redescendait par où on était montés, nous permettant de faire un petit coucou aux copains et copines !

Sachant que j’avais ‘fais le trou’, j'ai continué en rythme jusqu’au 20ème kilomètre, puis j’ai géré car ça commençait à tirer un poil.

On a traversé des petites villages, des ruisseaux, des rivières, encore de belles ‘collines’ à monter et des descentes à avaler. Avant la dernière montée, un copain du club est arrivé à mes cotés pour me demander si tout allait, s'il pouvait m’aider, car il faisait la course en guise de sortie longue….c’était super sympa et on a papoté un peu puis soudain, on a entendu des hurlements ! Un viking cathare habillé en tenu de l’époque qui nous encourageait avant la dernière ascension-je pense qu’il faisait le HAKA Cathare ! La dernière montée, pour tout dire, n’était pas tendre et plus pentue que la première, et les derniers 6 km avec ses racines, cailloux, légères descentes étaient durs... avec pour finir une descente courte mais bien raide avec une corde pour ceux qui voulait…

J’arrive enfin, un peu plus lente que voulu, mais je gagne en 4h50…

Prochaine étape pour moi:

  • 3 Avril-1er relais du marathon de Montaubaun-7km sur route pour me dégourdir les pates
  • 10 Avril- 30km trail BRASSAC
  • 23 Avril, je suis marraine du cyclo qui traverse le Barronies

Bonne trail à tous et à bientôt !